Histoire des pays-bas français :



 

Du "plat pays" aux longues plages du littoral, la Flandre (Vlaanderen) présente un paysage de grands espaces ponctués de moulins, sous un ciel bas aux couleurs pastels chanté par les poètes. Très tôt, cette région est le berceau d'une civilisation florissante, marquée par des activités industrielles et commerçantes.
Au Moyen Age naissent les grands centres drapiers et marchands. Douai (Dowaai) fabrique les écarlates, Armentières (Armentiers) des étoffes légères, Lille (Rijsel) a le monopole des draperies fines. Ces cités riches et prospères sont dirigées par des échevins, des bourgmestres et des mayeurs. De Douai (Dowaai) à Anvers (Antwerpen), c'est la même culture, les même activités marchandes et la même architecture. C'est à ce moment là que naît un véritable folklore citadin, dont le défilé des Géants à Douai (Dowaai), la braderie de Lille (Rijsel) ou le carnaval de Dunkerque (Duinkerke) portent encore témoignage.
Sources : Chroniques de la France Edts Chronique 1987
Page en cours de construction

retour

FLANDRE-VLAANDEREN 1999